septembre 18, 2020
Actualités

Jean Henry Céant a reçu l’appel du président Jovenel Moise ce matin

Alors que l’après Céant se dessine suite au vote de censure à la chambre basse, « le Premier ministre » Jean Henry Céant est attendu au grand corps demain mercredi. La chambre des députés par le biais de son président, Gary Bodeau, a déjà écrit au président Jovenel Moise pour lui informer de la mise à pied du Premier ministre et de son gouvernement. Et le Palais national n’a pas hésité à répondre à la chambre basse. Et l’on doit comprendre pour eux et comme pour l’opinion, Jean Henry Céant appartient déjà au passé. Pas si facile si l’on croit ses dires.

Dans une interview exclusive accordée au journal Le Nouvelliste, Monsieur Céant explique qu’il est toujours en fonction et qu’il se rendra demain au grand corps pour être entendu. Et des sénateurs disent ne pas reconnaitre ce qui s’était fait à la chambre basse puisque le Pm était déjà devant le Senat…

Ce mardi matin, selon une source digne de foi, le président Jovenel Moise a appelé le désormais ex-Premier ministre. L’objectif ? Selon notre source, le président demande à monsieur Céant d’acheminer sa lettre de démission comme le veut la constitution en cas de vote de censure. Et le notaire de Bourdon n’a pas tardé à répondre en ces termes : « Je ne démissionnerai pas ».

La guerre est donc déclarée entre les deux branches du pouvoir exécutif et celles du pouvoir législatif. Dans l’intervalle l’opposition politique annonce la reprise de la mobilisation pour le 29 mars prochain.

Related Posts