septembre 21, 2020
Société

Jean-Henry Céant, le parcours d’un homme modeste

Jean-Henry Céant est né le 27 septembre, 1956 à Goureau, Croix-des-Missions, Haïti. Très jeune, Jean-Henry apprend les valeurs du travail difficile, de la persévérance et de la responsabilité par ses parents, particulièrement sa mère, marchande dans un marché publique à Port-au-Prince. Bien que sa mère n’avait pas d’éducation formelle elle a lutée pour soutenir sa famille, elle a inculqué l’importance de l’éducation à tous ses enfants. En 1984, Jean-Henry Céant, a obtenu son diplôme en droit de la Faculté de droit de Port-au-Prince. Il a également reçu des diplômes supérieurs de l’Université de Pontifia à Madrid, Espagne

M. Céant a débuté sa pratique juridique comme avocat plaidant dans le système de loi latin en Haïti, il a opté d’exercer une fonction publique en tant que praticien du droit civil privée quand il est devenu Notaire à Port-au-Prince, en 1986. Il est actuellement membre de l’Union Internationale du Notariat (UINL). Il a plus de vingt ans d’expérience professionnelle, dont dix, en tant que professeur de droit de la propriété à l’Université Quisqueya, y compris actuellement comme professeur à l’École Nationale d’Administration Financière (ENAF). Il a conduit un certain nombre de grandes conférences et de séminaires pour les institutions financières, associations de jeunes, et de diverses organisations religieuses, sociales et politiques.

M. Céant est bénévole et donne de son temps à plusieurs groupes dans toute la communauté haïtienne, localement et à l’étranger, incluant l’assistance sur une base pro-bono de Habitat for Humanity, L’Office National du Cadastre, L’Hôpital Saint-Joseph et le Conseil épiscopal de l’Eglise catholique. Il est un membre fondateur de certaines des principaux organisations en Haïti et plus particulièrement la coopérative de logement (COLOFE), du Centre de Recherche et de Développement de Tabarre (CREDECT), de l’Association Syndicale Professionnelle de Notaire de Port-au-Prince (ASNOP), de l’Association professionnelle des professionnels du droit (APD), Aimer Haïti, de la Fondation Haïtienne pour un Support à la Formation Universitaire (FHASFU) et de la fondation “DWA POU TOUT MOUN”.

En avril 2006, il a inauguré la Salle Frankétienne, une salle de réunion dédiée à ceux qui veulent partager expériences et connaissances. Convaincu des implications du paradigme “Nul n’est censé ignorer la loi”, M. Céant estime que tous les citoyens doivent respecter les lois et doivent donc connaître leurs droits et obligations en vertu de la loi. À cette fin, il présente les débats sur la «Dwa pou tout moun” (en créole “droit pour tous»), une émission de télévision qu’il a principalement fondée.

M. Céant a rédigé un certain nombre de textes juridiques, notamment «Le vade-mecum du notaire et de ses clients» – «le vade-mecum de l’agent de la fonction Public et de l’administré» Volumes: I, II et III. Son dernier ouvrage, «État d’Urgence, Loi du 15 avril 2010», est une analyse d’Haïti post-séisme de la situation juridique.

La Fondation SIMACT a récemment reconnu M. Céant pour son leadership qui lui a valu des citations de la New York State Assembly, du conseil de la ville de New-York ainsi que de l’arrondissement de Brooklyn. Son dévouement et sa réponse aux besoins de son peuple à la suite du tremblement de terre du 12 Janvier 2010, a également valu l’appréciation d’une variété d’organisations aux États-Unis, dont la National Organization for the Advancement of Haitians (NOAH) à New York.

Il fut candidat à la présidence à deux reprises en 2010 et en 2016. Le 5 août 2018, il est nommé Premier ministre par le president Jovenel Moïse. Il devra former son cabinet de concert avec le Président avant de se presenter devant le Parlement.

Related Posts