novembre 29, 2020
Actualités

Jean Henry Céant sort de son mutisme et clarifie

L’ex-Premier ministre Jean Henry Céant a apporté un démenti formel contre les allégations selon lesquelles il aurait versé 1.3 milliard de gourdes au secteur privé, avant son départ de la Primature, en vue de financer la manifestation du vendredi 29 mars prochain. Le désormais ancien chef du gouvernement cite nommément l’ancien député Jude Charles Faustin qui, selon ses dire méne une campagne malsaine et systématique de dénigrement contre lui. Il menace de poursuivre l’actuel conseiller du chef de l’Etat.

Selon cette première note du Secrétariat privé de l’ancien Premier ministre, Jean Henry Céant s’est imposé un silence d’homme d’Etat depuis son départ de la Primature. Cependant, il dit ne pas vouloir rester muet face aux individus qui s’adonnent à une entreprise de lynchage et d’assassinat de caractère à son encontre, lit-on dans cette note datée du 27 mars 2019.

Rappelons que le camp de Jovenel Moïse a toujours accusé l’ancien Premier ministre Jean Henry Céant de financer les mouvements de rue visant à éjecter le Président de la République du pouvoir.

Related Posts