décembre 1, 2020
Actualités

Jeu de coquin entre Jovenel Moïse et son Premier ministre.

Rien ne va entre le président de la République et le Premier ministre Jean Henry Céant. Le désaccord est public. Le courant ne passe pas. Le dernier discours du président Jovenel Moïse au forum inter Haïtiens vient témoigner la profondeur du malaise entre les deux branches de l’exécutif. Le dialogue semble être bloqué.

Le chef de l’Etat avait des le début voulu dribler le chef du gouvernement. Officiellement le notaire Jean Henry Céant a été mandaté pour mener ce dialogue au moment où le chef de l’Etat se trouvait dans une impasse presque sans issue à la fin de l’anné écoulée. Alors que l’indéfectible allié de Jovenel Moïse, l’ex maire des Cayes Gabriel Fortuné se disait lui aussi mandaté pour faire ce travail. Le numéro 1 de la nation a lui-même créé la confusion.

Ce n’était qu’une question d’heure pour déballage au grand jour. La Primature et le Palais national sont à couteaux tirés au grand jour. Pascal Adrien a donné une réplique en règle au discours du chef de l’Etat à l’émission Invité du jour sur radio vision 2000. Le président et le Premier ministre montrent clairement qu’il ne peuvent pas dialoguer entre eux.

Ce retour à la case de départ peut être vu comme un échec cuisant pour Céant et consorts. Néanmoins, on peut continuer à se demander si ce dialogue est sincère? Cette passe d’armes n’est-elle pas un pas un moyen de faire passer le temps et garder le statu quo? Ce cache-cache semble être un vrai jeu de poker menteur.

Corvington jean

Related Posts