octobre 23, 2019
Actualités

Jovenel Moïse dans ses souliers de baptême

Alors que le président de la République annonce que la plateforme Religions pour la Paix a entériné sa demande de jouer le rôle de médiateur dans le cadre du dialogue qu’il a prôné lors de son adresse à la nation, rien n’est toujours pas clair. Cette structure annonce de préférence avoir accusé réception de cette demande et dit qu’elle compte d’abord parler aux différents acteurs avant de décider.

Ce qui peut être considéré comme une petite avancée par rapport à une fin de non recevoir que Religions pour la Paix avait donnée à une demande antérieure du Président Jovenel Moïse. La gestion lamentable des crises successives et le comportement du chef de l’Etat laissaient et laissent encore à désirer. L’incapacité de l’exécutif à mettre en place un gouvernement facilite l’enlisement de la crise.

Le président de la République qui se trouve aujourd’hui dans une impasse presque sans issue semble ne pas avoir trop de cartes à jouer. Les changements de dernières heures au niveau de l’exécutif apparait à une forme de panique du pouvoir en place. L’opposition politique accentue la pression sur le pouvoir rose. Au fil des heures, l’étau se resserre sur Jovenel Moïse et plus que jamais, cela semble vraiment être la fin d’un régime.

Related Posts