Accueil Actualités Kidnapping: La peur au ventre au Cap-Haïtien

Kidnapping: La peur au ventre au Cap-Haïtien

39

Comme à Port-au-Prince, le kidnapping fait rage au Cap-Haïtien. Hier vendredi, Délicieux Shinayda a été enlevée dans la métropole du Nord sur la route de l’Aéroport International si l’on en croit le journaliste Gérard Maxineau.
Les ravisseurs ont exigé la somme de 20 000 dollars américains en échange de sa libération.

Le taux de kidnapping ne cesse de croitre dans la 2e ville du pays ces derniers jours. Plusieurs cas ont été recensés et la population est aux abois. En tournée dans le Nord, le président Jovenel Moïse s’est contenté de conrinuer a faire des promesses sans annoncer de mesures pour contrecarrer le phénomène de l’insécurité qui ne cesse de faire des victimes.

Article précédentUn proche du pouvoir et un bandit notoire arrêtés puis transférés aux USA
Article suivantLe Sénat a approuvé, ce samedi, le programme de secours du président Joe Biden estimé à près de 2 trillions de dollars