novembre 28, 2020
Actualités

L’ancien sénateur Dieupie Chérubin humilié, contraint de rendre un véhicule du Sénat en pleine rue

Alors que le pasteur Dieupie Chérubin n’est plus sénateur depuis plus de 10 mois, mais cela n’empêchait guère qu’il continuait à piloter un véhicule appartenant au Sénat de la République.
Il était environ neuf heures du matin, ce jeudi 19 septembre, quand des agents de la police de la circulation à Jacmel ont intercepté la Land Cruiser bord de laquelle se trouvait l’ancien sénateur du Sud’Est, Dieupie Chérubin. Très étonné de cette action, l’ancien parlementaire a appris que la justice et la police avaient reçu une correspondance émanent du secrétariat du Grand Corps de confisquer le véhicule.
Voulant collaborer avec la justice et la police le pasteur Chérubin a conduit ledit véhicule au commissariat de Jacmel.

Un juge du Tribunal de
Paix de Jacmel, Fritz Palanquet qui a verbalisé la remise de ce matériel roulant a confirmé qu’effectivement que le secrétariat du Sénat avait sollicité le support de la justice et de la justice afin de l’aider à récupérer ce bien.
“Je suis là pour verbaliser la remise de ce véhicule qu’est le propriété du Parlement haïtien. L’ancien sénateur Dieupie Chérubin n’a pas fait obstacle à la justice, c’est quand même une preuve de grandeur d’homme” a quand même laissé entre le magistrat Palanquet.

Pour tenter de se justifier, Dieupie Chérubin a qualifié de politicienne la décision de saisir un bien pour lequel il n’avait ni titre ni qualité de détenir. Il a fait savoir que cette décision est prise par le Palais national parce qu’il était du nombre de ceux qui réclamaient le départ du chef de l’Etat au cours de la mobilisation du 18 Novembre dernier. Il est dans le camp du 7 Février 2021.
” D’ailleurs mon mandat n’est pas terminé. Je me considère comme un sénateur empêché, donc mon mandat prendra fin jusqu’au 7 Février 2022″, a-t-il expliqué.

L’ancien élu du Sud’Est n’a pas ménagé ses mots pour critiquer le président de la République Jovenel Moïse qu’il qualifie d’apprenti dictateur qui veut à tout prix éliminer tous ceux et toutes celles qui ne font pas partie de cette équipe.
” Jovenel Moïse m’avait démandé de rejoindre le clan PHTK après qu’il ait constaté la fin de mon mandat de sénateur, il m’avait offert de l’argent et beaucoup d’autres avantages malheureusement pour lui, il a pu constater que je ne succombe pas à cette tentation malsaine” a fulminé Dieupie Chérubin qui encourage l’opposition à unir leurs forces afin de mettre l’équipe en place en déroute.

Christophe Noël

Related Posts