août 2, 2021
Actualités

Le core groupe dénonce, les deux derniers décrets publiés par le président de la République sur la sécurité publique et l’Agence nationale d’intelligence (ANI).

Le core groupe dénonce, avec véhémence, les deux derniers décrets publiés par le président de la République sur la sécurité publique et l’Agence nationale d’intelligence (ANI). Ce groupe d’ambassadeurs accrédités en Haïti se dit inquiet du contenu de ces décrets.

La qualification d’acte terroriste pour des faits qui n’en relèvent nullement donne de la sueur froide à ces étrangers qui ont longtemps appuyé aveuglement la deuxième version du pouvoir rose. Le core groupe dit aussi ne pas comprendre que le décret créant l’ANI donne aux agents une quasi-immunité juridique ouvrant ainsi la possibilité à des abus.

Le core groupe plaide en faveur des élections pour constituer un nouveau parlement qui, selon lui, a la compétence de légiférer en la matière. Pour ces ambassadeurs, ces décrets ne sont pas conformes aux principes démocratiques et de l’Etat de droit.

Related Posts