décembre 4, 2020
Actualités

Le problème de Cité Soleil est politique selon Job Pierre Louis

À Cité Soleil, depuis plus de deux semaines, c’est le retour aux anciennes pratiques. Les armes crépitent. La population compte les morts après trois ans de paix factice. Job Pierre Louis, co fondateur de la biblothèque de la cité et fondateur du mouvement denommé Kas, Kombit Atis Solèy, une entité qui oeuvre dans le culturel, a fait le point pour Radio Métronome sur les causes de la remontée de l’insécurité dans le plus grand bidonville du pays.

Le problème est politique, a expliqué d’entrée le natif de Brooklyn. Il s’agit d’un conflit entre trois potentiels candidats. Le député actuel, Pierre Lemaire avec pour slogan, back to back, René Colins, avec pour slogan 50-50 et le pasteur Enock Joseph qui se reclame du *bonè bonè*. Le pasteur Enock, n’est pas le véritable acteur, précise l’étudiant de la faculté de Droit de Port au prince.

La bataille se fait désormais entre Colins et le député actuel pour savoir qui des deux aura la possibilité de representer la cité à la 51ème législature. Et comme conséquence, cela donne division entre Boston et Brooklyn, qui s’entredéchirent.

Invitant les acteurs politiques de la cité à diologuer, le militant social explique que depuis la reprise des armes par les gangs, les activités scolaires, économiques sont quasiment paralysées et plus d’une dizaine de personnes sont tombées.

Azaine Mauryle

Related Posts