Accueil Actualités Le sang coule, le pays meurt et le PM… silence total

Le sang coule, le pays meurt et le PM… silence total

494

Pas un jour sans une nouvelle annonçant des morts et des blessés dans le pays, le PM defacto n’a pipé mot. Plus de 48 heures après la mort d’un journaliste sur la cour d’un commissariat, silence total du coté de Ariel Henry. Silence radio également du Premier de facto sur la tentative d’assassinat contre Roberson Alphonse. Cela prouve qu’il ne se soucie guère des attaques contre la presse.

Un pays qui est sur le contrôle des gangs le gouvernement est impuisant et la population est aux abois. Martisant, Laboule, Pernier, Croix des Bouquets, Delmas, Cité Soleil, c’est toute la région metropolitaine qui est sous la puissance des gangs armés. Cette situation a fait plus de 100,000 déplacés. Le Premier ministre, lui, n’a rien fait n’a rien dit comme si le CSPN n’existait pas.

Le gouvernement est failli à sa mission, la police en mode pause, l’opposition en panne de solution annonce un dépassement pour sortir de cette crise mais une question reste pendant: comment traquer les bandits qui pour l’heure montrent leur puissance et ne s’inquiètent pas. Tout le monde attend la solution qui doit venir de l’international qui n’est d’autre qu’un palliatif alors que la solution à cette crise n’est autre qu’un dailogue franc et sincere du coté des acteurs pour aider le pays à sortir dans ce marasme.

Corvington Jean

Article précédentOpération à Pernier: La PNH revenue presque les mains vides
Article suivantAriel Henry, le Tout-Puissant!