septembre 19, 2020
Actualités

Le secteur politique du Sud-est se prononce sur le choix de Joute Joseph comme premier ministre

Plusieurs branches du secteur politique à Jacmel, se prononcent sur la nomination du premier ministre Joute Joseph, ce lundi 2 mars 2020. Des réactions survenues suite à l’annonce du président de Jovenel Moïse sur son compte tweeter. Pour Sheila Cayo, membre du Kolektif 7 fevriye, cette décision du président est « un coup de théâtre ». Elle indique que le locataire du Palais National doit satisfaire les revendications du peuple haïtien qui n’est que son départ à la tête du pouvoir. Merès Jean Charles responsable de formation de CROSE, et aussi du Forum Patriotique dans le Sud-est se prononce dans le même sens que Sheila et faire comprendre que la cause des élites politiques ne prenant pas en considération la revendication de la population « voulant briser ce système prédateur» permet au président Moïse d’agir selon bon vouloir.
Selon Louiner Jean Mary, conseiller politique mouvement socio-politique populaire OG 22, « c’est un choix sentimental» qui n’est pas idéal par rapport à la situation politique actuelle du pays. Le meilleur choix serait celui qui favorisera un équilibre dans le pays. De son côté, Hector Noël, coordonnateur communal du parti politik Konbit Nasyonal(KONA), c’est un choix non intelligent puis qu’il est fait en absence d’un consensus entre les membres de l’opposition. En conséquence, la situation peut être dégénéré, pense-il.

Related Posts