septembre 19, 2020
Nationale

Les députés de l’opposition démantibulent le dossier du PM Céant

Les députés de l’opposition ont, dans une longue note envoyée au Président Gary Bodeau, démonté de toutes pièces le dossier du Premier ministre Jean Henry Céant. Dans les préambules de cette note, ils ont essayé de démontrer que le pays n’a pas un problème de Premier ministre mais plutôt de système. Par l’interpellation de l’ancien Premier ministre Jack Guy Lafontant, ils disent que la mauvaise gouvernance et la destruction de l’économie haïtienne ont mis terre le système de fonctionnement de l’Etat.

En ce qui concerne le dossier depose par le notaire Céant, ces parlementaires essayent de démontrer que ce dernier aurait besoin de certificat de décharge pour avoir reçu de l’Etat haïtien près de 2 millions de gourdes comme candidat à la présidence. D’après les signataires de cette note, ce don provenant des fonds publics fait du PM Céant un comptable de denier public et de ce fait a besoin de certificat de décharge avant d’accéder au poste de Premier ministre. Des allégations rejettées par un proche de maître Céant, requérant l’anonymat.

D’autre part, le Premier ministre Jean Henry Céant a démissionné de son poste de notaire public et a lui même choisi son remplaçant. Après la nomination de maître Céant comme successeur de Jack Guy Lafontant, il a fait choix de maître Guy Mario comme son remplaçant provisoire. Selon les députés de l’opposition, le nouveau Premier ministre a violé l’article 70 du décret du 29 novembre 1969 régissant la profession de notaire.

Les députés Joseph Manès Louis, Roger Milien, Jean Robert Bossé, Jean Marcel Lumérant, Bertrand Sinal, Raynald Exantus, Vikerson Garnier et Déus Desroneth signataires de cette longue note ne vont certanement pas voter en faveur de la declaration de l’énoncé de politique générale du Premier ministre Céant. Ils potent pour un chambardement général du système politique.

Related Posts