novembre 28, 2020
Actualités

L’OPL très attristée par le décès de l’ex-sénateur François Anick Joseph

Le départ pour l’au-delà de l’ex-ministre de l’Intérieur de l’Administration Privert-Jean Charles, François Anick Joseph, a laissé ses camarades politiques dans le plus grand désarroi. C’est la tristesse et l’effrondrement dans la communauté de l’Organisation du peuple en lutte. Dirigeants, anciens élus, militants, entre autres ont exprimé leur sentiment de tristesse face à cette disparition à laquelle ils ne s’attendaient pas.

Reynald Exantus, ancien député de l’Estère, larmes aux yeux, a salué la mémoire de l’ancien prêtre tout en sympathisant avec sa famille particulièrement ses deux fillettes. Même son de cloche de la part de l’ex-coordonnateur du parti, Sauveur Pierre Etienne. Pour lui, ce départ vient nous rappeler la fragilité des affaires humaines. L’ancien candidat à la dernière présidentielle a exprimé son affliction suite à cette perte inestimable. De son coté, l’ancien député de Jacmel, Ketel Jean Philippe pleure non seulement la disparition de l’ancien sénateur mais s’est aussi dit consterné que toute la génération de Gérard Pierre Charles qui s’en va et la relève ne semble pas au bout du tunnel.

Les comités exécutifs dans les départements expriment également leur sympathie. Le comité de l’Ouest, dans une note, se dit attristé et effondré suite à l’arrêt cardiaque de monsieur Joseph. Jean Erold Hyppolite rappelle que l’ancien coordonnateur à la formation et à la communication du parti était un grand compagnon de lutte et un homme de conviction.

Rappelons que l’ancien sénateur François Anick Joseph est décédé le mardi 27 octobre dernier à Toronto, au Canada des suites d’un arrêt cardiaque. Un cancer du pancréas lui a aussi été diagnostiqué.

Related Posts