novembre 25, 2020
Nationale

Morailles/Lambert/Arrestations: Jacmel déjà au rythme des prochaines élections

Le département du Sud’Est est déjà à la cadence des prochaines élections. Les politiques sont à couteaux tirés par personnes interposées. Un membre du bureau politique du sénateur  Dieupie Chérubin,Onel Bazelais , a été arrêté et écoué à la prison civile de la ville.

Il est reproché à Onel Bazelais,  d’être à l’origine des mouvements de protestation dans les locaux du parquet de Jacmel le mardi 14 août dernier au moment des funérailles du nommé Dalou Laguerre. Tandis que M. Bazelais a fait savoir que ce sont des partisans du sénateur Joseph Lambert qui ont tout cassé lors de ces évènements.

Une pluie d’arrestation a eu lieu. Des partisans du député Kétel Jn Philippe, des sénateurs Ricard Pierre et Dieupie Chérubin sont mis aux arrêts. Confusion totale. Tohu bohu. Jacmel était à feu ce mercredi 22 août. Pneus enflammés. Barricades. La cité d’Alcibiade Pommeray a vécu des heures difficiles. Le sénateur Chérubin qui a visité la prison civile a été lui-même en difficulté et quelques symphatisans qui l’accompagnaient ont failli étre arrêtés parce qu’ils feraient l’objet de mandats d’arrêt.

Ces élus du Sud’Est accusent le commissaire du gouvernement de Jacmel Me Françoise Morailles d’être à la solde de Joseph Lambert. Il est reproché au Président du Sénat d’inféoder le commissaire du gouvernement près le Tribunal civil.

Pour les observateurs, les prochaines élections législatives sont à la base de ces échauffourées. Les camps adverses se livrent déjà bataille. Réputé département rouge lors des élections, les alertes sont lancées pour les prochaines sénatoriales. Entre temps, plusieurs personnes croupissent en prison pour des affaires purement politiques.

Related Posts