septembre 19, 2020
Actualités

Oui ça dérange

A entendre le sénateur Garcia Delva sur les ondes de plusieurs stations de radio à Port-au-Prince, je me suis posé cette question à l’instar du président Jocelerme Privert “Est ce que ça dérange? Car selon le sénateur, ce n’est pas un mal d’etre l’ami d’un bandit qui théorise la population. Je me permets de répondre “Oui ça dérange”.

Normalement ça ne devrait pas être un mal d’être l’ami d’un bandit comme vous l’avez signalé monsieur le sénateur,  cependant vous avez affiché une incohérence totale dans ce dossier. Dans un premier temps, vous avez affirmé n’avoir jamais eu de conversations avec Arnel, maintenant c’est plutôt * vous ne l’avez jamais rencontré*. Quelle honte!! Oui, ça dérange. Même cas de figure pour le sénateur Jean Renel Sénatus qui a préféré présenter ce dossier dans les medias avant même d’approfondir l’enquête pour un meilleur résultat, c’est du blablabla. Oui ça dérange !

De toute façon, plus rien ne m’étonne dans ce dossier. Dans l’artibonite par exemple, les bandits sont puissants, presque toutes les autorités acceptent la présence et le fonctionnement du gang dénommé OCNA dans la localité appelée Savien. Ces bandits circulent sans craintre sous les yeux des autorités du département. De plus, ils interviennent à longueur de journée dans des émissions de radio comme de bons amis d’un journaliste et ancien candidat au sénat, en face de Gracia Delva. Alors que ce groupe sème la terreur dans la zone avec des kidnapping, des vols, ils rançonnent des passagers des véhicules de transport, violent les femmes, etc. Une façon pour vous dire que des bandits sont assez bien protégés par des hommes politiques. Voilà la situation qui ne dérange personne.

Aujourd’hui le sénateur de l’Artibonite Youry Latortue dénonce la présence d’Arnel Joseph à Dessalines. Alors, demande lui s’il ne connaît pas le gang baptisé OCNA, notamment Polda Petime ou Jerry Bien-Aimé. Ce dernier a participé selon la justice gonaivienne dans la mort du journaliste Alix Joseph. Le Sénateur Latortue vous dira peut-être que ce sont des libérateurs. De même, demande à Réginald Boulos qui sont les nommés * Ti Ougan, Isca, Ti Gabriel* qui opèrent à cité soleil, il vous dira qu’ils sont des agents communautaires.

Garcia Delva dans ses propos, ne reconnait pas sa culpabilité parce ce selon lui, plusieurs autres personnages politiques haïtiens ont également cette pratique. Mais est ce possible qu’un sénateur de la République ait toutes ses conversations avec un évadé de prison activement recherché par la PNH? Un homme qui représente un danger pour la population. Malheuresment, pour le sénateur Delva, ce n’est pas un problème, car dit-il, Arnel Joseph ne représente pas un danger pour le pays.

Voilà la situation du pays avec des autorités qui ont protégé et protègent encore des chefs de gang quotidiennement selon leur position. Le moment est enfin venu de prendre des dispositions pour dire non à ces pratiques malsaines et dire à haute voix, oui ça dérange.

Related Posts