novembre 14, 2019
Société

Partir à la recherche d’un médicament, il a plutôt trouvé la mort..

La nouvelle est tombée samedi matin comme une véritable tempête, Frantz Nelson est mort. Cet agronome et communicateur social vient s’ajouter à la liste des victimes de la machine infernale de l’insécurité qui bat son plein dans le pays. Il est sorti de chez lui vendredi après midi pour aller acheter un médicament sur la route de Delmas, mais il n’est malheureusement plus rentré à la maison.

Après plusieurs démarches et recherches, le corps sans vie de l’agronome a été retrouvé à l’hopital la Paix à Delmas 33, criblé de cartouche. Personne n’aurait imaginé pareil sort pour un homme si sage et toujours souriant qui est parti pour l’au-delà dans cette circonstance. Le départ de Frantz Nelson doit interpeller tous les fils et filles d’Haiti.

Frantz n’est certainement pas le seul à nous quitter dans pareilles circonstances dans le pays, combien d’autres ont paisiblement laissé leur maison, à la recherche de pain quotidien ou toute autre chose pour le bien être de leur famille, mais n’y sont plus revenus. L’on doit élever la voix pour dénoncer cette insécurité grandissante qui gangrène notre société pour que les autorités assument enfin leur responsabilité. Mais comment mettre un terme à cette situation? La question reste ouverte.

Related Posts