novembre 24, 2020
Nationale

Petro caribe : Gonaïves et St Marc demandent aussi des comptes

Une marche pacifique est prévue ce vendredi 31 août dans les villes de St Marc et Gonaïves pour demander des comptes sur la dilapidation des fonds de Petro Caribe. Les responsables de la marche aux Gonaïves ont fait savoir qu’elle partira de l’annexe de la Cour Supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSC/CA) pour aboutir au pied du monument érigé en l’honneur du père fondateur de la nation, Jean Jacques Dessalines, sur la place d’armes. La marche de la ville de St Marc partira devant les locaux du Lycée du Bicentenaire.

Ces villes emboitent le pas à d’autres qui ont déjà marché pour réclamer que les 3.8 milliards de dollars dépensés par les responsables de l’Etat dans le cadre de ce programme soient restitués. C’est sous le hashtag #petrocaribechallenge que les internautes demandent des comptes à la classe politique, soupçonnée d’avoir dilapidé les fonds Petrocaribe.

« Kot kôb Petwo Karibe a? » C’est la question écrite en créole sur des bouts de cartons avec lesquels les internautes haïtiens s’affichent de plus en plus massivement sur FacebookTwitter ou encore Instagram. En moins d’un mois, cette campagne a touché des millions de gens de personnes dans le monde. Des Haïtiens vivant dans le reste du monde projettent eux aussi de manifester.

Après la ville de Port-au-Prince, les Cayes, Cap-Haïtien, ont suivi la voie. Jacmel, Jérémie, Petit-Goâve, Gonaïves et St-Marc vont organiser des marches pacifiques pour réclamer l’arrestation des dilapidateurs du fonds Petro Caribe. Une marche organisée hier mercredi à la capitale a été dispersée par la police à coup de gaz lacrymogène.

Related Posts