octobre 18, 2021
Education

PHILOMATH et Max Power accompagnent plus de quarante élèves dans la métropole du Sud-Est pour l’année académique 2021-2022

Ils sont au nombre de 45, les écoliers qui ont bénéficié de ce programme pilote au niveau de la ville de Jacmel (27 filles et 18 garçons). La performance académique de ces derniers déterminera ceux d’entre eux qui auront à continuer dans ce programme pour constituer la grande famille des boursiers de PHILOMATH et Max Power sur le long terme.

Encourager l’excellence au niveau de l’éducation en Haïti, c’est l’un des objectifs principaux de PHILOMATH. Cette association basée aux États-Unis est composée en majeure partie de compatriotes haïtiens. Ce programme d’appui est un premier pas vers la réalisation d’un plus grand projet en faveur de ces futurs cadres du pays. Ainsi, PHILOMATH a donc développé un partenariat avec l’association Max Power sur le terrain pour s’assurer d’une mise en œuvre efficace et efficiente du programme, a précisé, Guilliano Charles, président de l’organisation.28 établissements scolaires du Sud-est ont été touchés par ce programme et les directeurs de ces établissements aimeraient que d’autres initiatives de ce genre soient enclenchées par d’autres organismes vu les différents problèmes auxquels sont confrontés les parents avant et après la rentrée scolaire.
Cette première cohorte de sélectionnés a eu un résultat scolaire satisfaisant pour l’année dernière. D’ailleurs le financement de leur écolage varie en fonction de leur moyenne. Sur le terrain l’association Max Power veille à ce que les critères relatifs aux exigences académiques soient respectés. Elle se charge de tout ce qui a rapport à l’exécution du programme, depuis la sélection, en passant par la coordination avec les parents et de tous les suivis y relatifs, rassure Alain Pierre, président de l’Association Max Power.

Du côté des parents, c’est l’extase. Ils ont apprécié le geste posé par ces associations et félicitent l’initiative pour le soulagement économique et la motivation qu’elle procure pour la réussite de leurs enfants. C’est ce que témoigne Ginette, dont le coût de l’écolage de sa fille âgée de 13 ans a été pris à 100%.

Les responsables des deux organisations, PHILOMATH et Max Power, ont tenu à remercier leurs membres, les principaux donateurs pour cette première activité, ainsi que d’autres amis qui ont apporté leur solidarité à cette noble cause. Ils espèrent que ce programme puisse accoucher, au fil du temps, de toute une génération de professionnels qui prendront à leur tour le relais pour la valorisation de l’excellence et de l’émergence d’une autre société.

Related Posts