août 1, 2021
Actualités

Quand la World Vision-Haïti tire la sonette d’alarme et dit stop à la violence

La World Vision dit constater que depuis le 1er juin 2021, l’on assiste à une recrudescence des affrontements entre gangs rivaux au niveau de plusieurs quartiers de la capitale haïtienne. Cette situation a déjà fait déplacer plus 10 mille personnes au niveau de la zone métropolitainede Port-au-Prince.

Aux nombres de ces déplacés se trouvent
des centaines d’enfants forcés de fuir leur foyer et parfois sans leurs parents en vue de trouver un refuge paisible, note la World Vision.

Environ 400 familles affectées par
les violents affrontements entre les gangs armés ont reçu un support de cette entité.

L’Organisation exhorte tous les leaders du pays à faire de leur mieux pour assurer la protection des milliers de déplacés y compris les enfants et autres personnes vulnérables pourchassés par la violence, la persécution ou tout autre événement bouleversant l’ordre public.

La World Vision International Haïti tire la sonnette d’alarme face aux risques
de propagation de coronavirus parmi les personnes déplacées vu qu’elles deviennent plus vulnérables, peut-on lire dans une note publiée à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés.

Related Posts