octobre 29, 2020
Actualités

Sud’Est/Agriculture: À Mapou, les insectes anéantissent les plantations des paysans, le MARNDR aux abonnés absents

Alors que le quartier de Mapou est réputé comme l’une des zones la plus productives de l’arrondissement de Belle-anse, pour la saison d’automne les cultivateurs habitant ce quartier, font face à un sérieux problème. La plupart des plantations agricoles sont devenues la cible des chenilles, selon les informations relayées par les citoyens de la zone.

“Après chaque tempête tropicale, on fait toujours face à ces types de problèmes. Cette année, après le passage de la tempête Laura, toutes nos plantations agricoles ont eté ravagées par des insectes”, a laissé entendre, l’air indigné, John Frisnor un éducateur de la zone.

À un moment où l’ensemble des statistiques venant des institutions nationales et internationales ont clairement démontré que la commune de Belle-Anse sera frappée par une insécurité alimentaire atroce, l’une des zones grainières de cette commune est confrontée à une situation aussi horrible tandis les autorités de la direction départementale de l’agriculture du Sud’Est n’ont rien fait.

Le directeur départemental de l’Agriculture du Sud’Est, l’agronome Sylvio Ridoré a fait savoir qu’il n’est même pas au courant d’un tel fait. Dans ce contexte, plus d’un se demandent quel est le rôle du directeur du Bureau agricole communal qui devrait développer un rapport de proximité avec les cultivateurs.

Les insectes dévastateurs ont quasiment détruit les jardins des paysans à Mapou. Alors les autorités semblent prendre à la légère cette situation qui aura de lourdes conséquences pour les paysans dans la région. Rappelons que le ministre de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural, l’agronome Patrix Sévère était en visite à travers le département du Sud’Est. L’objectif de cette visite était d’évaluer les dégats du cyclone Laura surtout dans le secteur agricole.

Christophe Noël

Related Posts