juillet 12, 2020
Actualités

UN QUART DE SIÈCLE POUR LA PNH, LE VIBRANT APPEL Á L’UNITÉ DU COMMISSAIRE MAGALIE BELNEAU, RESPONSABLE DE LA POLICE COMMUNAUTAIRE

Ce 12 juin 2020 ramène la célébration du 25e anniversaire de la Police Nationale d’Haïti. En cette occasion, le commissaire Magalie Belneau responsable de la police communautaire lors de son allocution prononcée  au commissariat de Delmas 33 invite les policiers à serrer les rangs pour  apporter une réponse en aidant la nation haïtienne traumatisée au quotidien par l’insécurité, les conflits et les actions répétées des gangs armés à travers le pays, de trouver la paix et la tranquillité tout en exhortant les policiers  à assumer pleinement leurs responsabilités envers la communauté.

 “12 juin 1995-12 juin 2020 : 25 ans de dur labeur, 25 ans où la PNH prône les droits humains et expérimente la démocratie”, a lâché le commissaire.

Magalie Belneau, issue de la première promotion de la PNH, armée de fierté se souvient encore le 12 juin 1995 quand elle s’était rendue au Cap-Haïtien accompagnée de son père et sa sœur pour accomplir ses responsabilités de protection et de service a-t-elle raconté.

Le numéro un de la police communautaire n’a pas manqué de saluer, lors de ses propos, la mémoire des policiers tombés sur le champ de bataille.

Le commissaire Belneau  a, dans la foulée, toutefois appelé ses collègues à l’unité et l’harmonisation au sein de la Police nationale en reprenant les propos de Rameau Normil, directeur général de la Police Nationale « S’unir, s’harmoniser pour mieux sécuriser » lors de sa courte allocution.

Magalie Belneau invite par ailleurs les policiers à s’unir autour de leur devise s’ils veulent être plus efficaces dans leur l’exercice de leurs fonctions envers la population conseille -t-elle.

Le comissaire Belneau  se dit honorer de mettre son savoir-faire au service de la PNH depuis 25 ans.

Elle dit reconnaitre le travail de grande importance des policiers mais promet de travailler sans relâche  en vue de contribuer à l’amélioration de la qualité de service fournie  par la  police communautaire en depit des maigres moyens dont dispose la PNH  a-t-elle confie.

Soulignant la relation de proximité entre la police communautaire et la population, Magalie Belnau se dit optimiste. Un entité de la PNH qui vise à rapprocher les agents policiers à la communauté haïtienne. C’est pourquoi, elle sollicite la compréhension de toute la population.

Il faut toutefois rappeler a un moment où la prolifération des gangs armés sur toute l’entendue du territoire national, l’appel à l’unité pour recoller les tissus au sein de l’institution s’avère nécessaire pour la paix dans le pays.

Frantz Romage

Related Posts