mars 22, 2019
Économie

Dossier Petro Caribe: levée de la grève de faim

Les plaignants du dossier petro caribe ont levé leur grève de faim ce vendredi 11 janvier. En effet, après avoir entamé depuis mercredi 9 janvier une grève de faim au Palais de justice de Port-au-Prince pour porter le juge Ramoncite Accimé à assumer sa responsabilité. Deux jours après, sous le conseil du docteur Jean Marie Cristallin, les plaignants ont levé la grève. Me André Michel, l’un des avocats des plaignants qui était présent au Palais de justice a confirmé la nouvelle, expliquant que c’est face à la détérioration de l’état de santé des grévistes que cette décision est venue. Me André Michel se dit toutefois déterminer à poursuivre la bataille au coté des plaignants.

« Les grévistes n’étaient pas en mesures de continuer leur mouvement de grève ». Très prudent, le docteur Jean Marie Christalin qui les a observés ce matin, explique que certains étaient déjà victimes d’hypoglycémie, hyperglycémie, et d’autres ayant de problèmes cardiovasculaires.

Face à ce constat, ils doivent se rendre à l’hôpital au plus vite pour éviter toute complication a-t-il fait comprendre. Même s’il se dit conscient de la volonté des grévistes de continuer le mouvement, voulant placer le mot médical, le médecin les oblige à lever la grève.

Une nouvelle phase qui n’a pas produit trop d’effets dans lutte pour que lumière soit faite sur la dilapidation des fonds petro caribe. Dans l’intervalle des petro challengers annoncent pour lundi, un sit in, devant le parlement, pendant l’assemblée nationale, en vue de porter les autorités à faire le point sur la dilapidation de ces fonds estimés à plus de 3.8 milliards de dollars.

Mauryle AZAINE

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *