mars 22, 2019
Société

Haïti-Environnement : Fond-des- Blancs, La route, le calvaire !

Fond- des- Blancs est une commune du département du Sud, notamment de l’arrondissement d’Aquin. La commune située au Sud’ Est de Miragoane est divisée en deux sections : Premier Fond- des –Blancs et Frangipane. Le centre ville Saint Thon, est le centre des activités économiques et commerciales. La commune comporte de nombreuses habitations très anciennes dont Lhomond, Buissereth, Gaspard, Bernadel, Bellegarde, Croix-Paul entre autres. Sur le plan infrastructurel, la nouvelle commune fait face à un grave problème de route. La voie menant là-bas, un véritable calvaire pour les usagers…

De la poussière! Des motards vêtus de jacket, cagoulés, semblables à des militaires. Motos et vêtements frappés d’une couleur blanchâtre sous l’effet de la poussière qui montent en spirale. Des passagers au visage poussiéreux, vêtements colorés donnant l’impression de personnes déguisées pour le carnaval. Ils viennent de Fond Des Blancs. Nous sommes au Carrefour Moussignac, situé à quelques encablures de la ville de Miragoane. C’est la voie principale donnant accès à cette communauté du département du Sud. La situation routière est compliquée crie un visiteur à un motard, l’air fatigué et le visage couvert de poussière. « Si je savais que c’était ainsi, je ne viendrais pas. Même si j’aime Fond- Des-Blancs », nuance-t-il.

Dix-huit (18) kilomètres. C’est la distance entre Carrefour Moussignac, nationale numéro 2 et Fonds- des- Blancs. Cette belle et riche communauté traverse depuis des années un grave problème. La seule tronçon de route menant là-bas se trouvait déjà dans une piteuse situation et atteint désormais son paroxysme. La tentative de construction amorcée il y a quelques mois dans le cadre de la caravane du changement ne fait qu’empirer pour l’instant la situation. Si au départ tel n’a pas été l’objectif, la route devient aujourd’hui un calvaire. La poussière bat son plein et règne en maitre. Les autorités se sont tues et la population vit mal cette mésaventure.

Très fréquentée par rapport à son prestigieux centre hospitalier, l’Hôpital Sainte Boniface, la nouvelle commune créée par décret le 23 octobre de l’année 2015, relevant la communauté au rang de commune, est un vrai paradis. « Un climat doux et tempéré. Une hospitalité hors du commun, la commune a toutes les potentialités requises pour être au rang des grandes communes du pays. Mais pour y arriver, il faut commencer par résoudre le problème de la route », reconnait John Louis, un jeune qui vit à Port- au- Prince, qui y était en visite du 2 au 4 janvier dernier.

Dans cette même ligne d’idée, les Fond- des- Blancrois, unanimes, lancent donc un appel pressent aux autorités afin de se pencher autour du problème qui risque d’avoir de grandes conséquences sur la santé de ceux qui fréquentent cette voie poussiéreuse. Car si rien n’est fait la population risque de payer un double prix durant la saison pluvieuse. Espérons que leur appel retiendra l’attention des autorités qui font de ces problèmes, assez souvent, le cadet de leur souci.

Mauryle, AZAINE, Métronome.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *