décembre 2, 2021
Actualités

Haiti/ Formation du CEP: Contre toute attente, l’ANMH prend son temps mais ne décline pas

L’Association Nationale des Médias Haïtiens semble jouer au double jeu au sujet de la formation du Conseil électoral provisoire. En effet, le président de l’ANMH, Jacques Sampeur, avait annoncé que les conditions ne sont pas réunies pour le lancement du processus devant aboutir à la formation du CEP arguant que le contexte sécuritaire n’était pas favorable à la réalisation des scrutins.

Et dans une correspondance datée du 13 octobre, adressée au Premier ministre Ariel Henry, l’Association, avec la signature de ce même Jacques Sampeur demande qu’on leur donne du temps car ils font fait face à deux problèmes.

L’ANMH croit nécessaire de faire valoir qu’il est incapable pour le moment de tenir les réunions nécessaires à la désignation de la représentation du secteur de la presse, écrit l’ANMH avec la signature de de son président avant d’ajouter: 

“Monsieur le Premier ministre, vous n’êtes pas sans savoir que les conditions de sécurité dans le pays et particulièrement dans la région métropolitaine de Port-au-Prince sont déplorables et pèsent sur le fonctionnement régulier des institutions. De plus, les pénuries récurrentes de carburant handicapent la tenue de réunion plénière.”, lit-on plus loin.

Jacques Sampeur, le président de l’ANMH qui avait fait savoir que les conditions securitaires ne sont pas favorables pour la mise en place du CEP a, contre toute attente, sollicité au chef du gouvernement un report du délai fixé au 13 octobre prochain et informe qu’elle indiquera le plus tôt que possible son choix dans le respect de l’article 289 de la Constitution de 1987.

Related Posts