octobre 26, 2021
Économie

Insécurité alimentaire: La FAO, le MARNDR et d’autres partenaires au chevet de la population

Une nouvelle structure a été portée sur les fronts baptismaux ce jeudi 20 mai à Jacmel. Il s’agit de l’Alliance pour la promotion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle (PROSAN) dont l’objectif majeur est de mener des actions coordonnées contre l’insécurité alimentaire.

Le Ministre de l’Agriculture, des Ressources Naturelles et du Développenent Rural, Patrix Sévère, l’Ambassadeur d’Espagne en Haïti,
Pedro Sanz Serrano, le représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, José Luis Fernando sont entre autres personnalités qui ont pris part au lancement de cette structure salvatrice.

“Cette initiative au sein de laquelle se réunissent plusieurs opérateurs du secteur agricole dans le département du Sud’Est rejoint la dynamique enclenchée par l’État haïtien pouvant faire face au défi du moment à savoir: nourir la population, améliorer sensiblement la vie de la paysannerie haïtienne en augmentant la production nationale”, a déclaré Patrix Sévère qui dit croire fermement aux supports techniques et financiers de partenaires financiers dont la Croix Rouge Espagnole, AECID, FAO pour mener à bon port cette noble vision.

Soulignant que diverses organisations humanitaires travaillant en Haïti n’avaient pas câché leurs inquiétudes face à l’ampleur de la crise alimentaire aigüe qui frappe une majeure partie de la population haïtienne.
Cette crise est causée par la hausse de prix des produits de première nécessité, la dépréciation de la gourde par rapport au dollar et le phénomène de sécheresse associés aux troubles socio-politiques et à la dégradation de la sécurité physique des citoyens, ont largement réduit l’accès à la nourriture des ménages des plus pauvres, selon le rapport du Conseil national de sécurité alimentaire(CNSA).

Le titulaire du MARNDR n’entend pas ménager les efforts du Ministère qu’il dirige afin de porter une réponse urgente à cette crise humanitaire en déployant sur tout le territoire haïtien, des cadres du ministère et des organes déconcentrés (les directions départementales et les burreaux agricoles communaux).

“La création de cette structure témoigne la solidarité des partenaires financiers et des institutions d’assistances techniques pour entreprendre des actions d’envergure afin d’aider l’agriculture haïtienne à remplir son rôle vital dans la fourniture des produits alimentaires de base de création d’emplois et relance de l’économie nationale” a laissé entendre l’agronome Patrix Sévère.

Rappelons que le nombre de personnes vivant actuellement en nsécurité alimentaire est en constante augmentation, tenant compte d’une ènième sécheresse qui vient de pertuber la saison printanière dans des zones comme la 1ere et la deuxième section communale de Belle-Anse à savoir Baie-D’orange et Marre Briole, la section collines des chênes de Grand-Gosier, la section Colombier de Thiotte pour ne citer que cela.

Christophe Noël

Related Posts