octobre 18, 2021
Actualités

Sud’Est/Election: Le CEP exécute son calendrier envers et contre tous

Deux journées de formation ont été organisées pour les membres des Bureaux électoraux communaux des dix communes du département du Sud’Est, du 10 au 11 Août.

La délégation du Conseil Électoral Provisoire qui s’est montrée très hostille vis-à-vis de la presse, n’a pas communiqué les thématiques sur lesquelles cette formation devrait se dérouler.

Ce CEP ne cesse d’exécuter son calendrier au moment où des négociations seraient en cours pour reformater l’institution électorale avec d’autres personnes qui inspirent plus de confiance. D’ailleurs, en citant le journal Le Nouvelliste, le Premier ministre Ariel Henry a fait savoir qu’il n’a jamais vu un CEP aussi villipendé, aussi décrié. Le chef de la Primature croit que dans un large concensus la décision sera prise au sujet de ce Conseil Électoral Provisoire consté qui n’avait même pas eu la chance de prêter serment devant la Cour de Cassation.

D’ailleurs, le CEP a transmis ce mercredi 11 août au Premier ministre Ariel Henry le calendrier remanié en vue d’appeler le peuple en ses comices 30 jours avant la date des élections. Dans cette lettre de transmission signée par la présidente de ladite institution, le calendrier tient compte à la fois des élections générales mais aussi du référendum.

Notons qu’il y a quelques jours, l’institution électorale a fermé le registre électoral. Plus d’une centaine de partis et regroupements politiques ont été enregistés à en croire la présidente du CEP, Guylande Mésadieu malgré le boycott de plusieurs structures politiques ayant pignon sur rue. Contactée par Radio Métronome sur la liste des partis et regroupements politiques qui ont manifesté leur intention de prendre part aux prochaines joutes électorales, la présidente du CEP a donné la garantie de communiquer la liste à la presse dans un bref delai.

Christophe Noël

Related Posts